Historique de la mise en place du tri sélectif en France

De l’après-guerre au début des années 70, la France connaît une croissance économique sans précédent. Au cours de ces trente glorieuses, les ménages accèdent à un confort inédit. Consommer devient le mot d’ordre du mode de vie moderne emprunté à «l’American way of life ».

Au début des années 1970, les interrogations et les contestations du modèle consumériste deviennent plus prégnantes.

1972 : Création du principe « pollueur-payeur »

Dès 1972, les pays membres de l’OCDE décident du principe selon lequel les acteurs économiques doivent prendre en charge les pollutions générées par leurs activités.

1991 : Antoine Riboud (créateur du groupe Danone) et Jean-Louis Beffa (président de Saint-Gobain), remettent leur rapport au ministre de l’environnement Brice Lalonde ayant pour base la notion de responsabilité environnementale des industriels. « Ces derniers sont conscients de leur responsabilité et ont accepté d’apporter leur contribution à une solution au problème » écrit en préliminaire le créateur du groupe Danone. Rapport dans lequel ils définissent les principes de prise en charge des « emballages perdus » dans le cadre de la Responsabilité Elargie des Producteurs (REP)

1992 : Création d’Eco-Emballages

Entreprise à but non lucratif, Eco-Emballages est créée pour mettre en place un dispositif de collecte sélective qui permet aux consommateurs de donner une seconde vie à leurs déchets d’emballages. Eco-Emballages accompagnent également les actions de réduction des emballages.

2014 : Plus de 20 ans après le lancement du tri en France, le message est passé. 99% du territoire français bénéficie de la collecte sélective.