L’enfouissement

17% des ordures ménagères du Syndicat, soit 3 200 tonnes, partent à l’enfouissement. Il s’agit des déchets des habitants des communautés de communes du canton de Saint-Pierre-Eglise et de la Vallée de l’Ouve.

La benne à ordures ménagères après avoir collectée les sacs noirs va les déposer à l’Installation de Stockage des Déchets Non Dangereux (ISDND) d’Eroudeville près de Montebourg, gérée par la SPEN (filiale de Véolia). Les déchets sont déchargés dans de grandes alvéoles creusées dans une terre très argileuse et protégées par des géomembranes en PEHD très épaisses et très résistantes pour éviter toute fuite des jus d’ordures ménagères vers le milieu naturel.

Tous les jus sont collectés par des tuyaux placés au fond des alvéoles pour être épurés par une station de traitement. Une fois l’alvéole pleine, elle est refermée par une bâche géotextile et les gaz dus

au pourrissement (essentiellement méthane) sont récupérés et utilisés pour alimenter le processus de destruction des lixiviats (jus), le surplus est transformé en électricité.

En 2014, le biogaz généré par les déchets de Cotentin traitement a permis la production d’environ 2 339 Mwh, soit la consommation annuelle de 226 habitants.

Futures alvéoles en cours de conception.
Futures alvéoles en cours de conception.
Déchargement du camion de collecte d’ordures ménagères
Déchargement du camion de collecte d’ordures ménagères
Compactage des nouveaux déchets arrivés
Compactage des nouveaux déchets arrivés