La méthanisation

80% des ordures ménagères du syndicat, soit 15 630 tonnes, sont méthanisées. Il s’agit des déchets des habitants des communautés de communes de la Hague, de Douve et Divette, des Pieux, de la Côte des Isles, du Val de Saire et de la Baie du Cotentin. Les déchets sont dans un premier temps stockés dans des bennes de plus grand volume et partent ensuite à l’usine de méthanisation de Cavigny près de Saint-Lô, gérée par le Syndicat Mixte du Point Fort.

La méthanisation permet de dégrader la matière organique contenue dans les ordures ménagères (restes de repas, pelures de légumes et de fruits, papier,…) par l’action combinée de plusieurs types de bactéries, en l’absence d’oxygène (digestion anaérobie).

Une suite de réactions biologiques conduit à la formation de biogaz, composé majoritairement de méthane, et d’un digestat :

  • Le biogaz est valorisé en électricité,
  • Le digestat après maturation est épandu comme compost.

 

Ce procédé permet de réduire de la part des déchets enfouis à 54%.

En 2014, les déchets de Cotentin Traitement envoyés à l’usine de méthanisation ont produit environ 764 tonnes de compost et 700 Mwh d’électricité (soit environ la consommation annuel de 68 habitants). 120 tonnes de ferraille ont également pu être récupérées et recyclées.

Légende: l’usine de méthanisation
Légende: l’usine de méthanisation

Pour en savoir plus sur l’usine de méthanisation